31 octobre.

BandoDIA-DE-MUERTOS 31 octobre.31 octobre.

Fête des morts et de l’obscurité.

31 octobre : jour du passage de la saison estivale claire à la saison sombre de l’hiver dans les coutumes celtiques avec le lendemain réservé aux défunts. On célébrait ce passage avec la fête de Samain (fin des moissons et passage dans l’obscurité). Le 31 octobre est également le jour d’Halloween (fête des morts) et en France le 1er novembre on visite les tombes de nos défunts (même si c’est normalement le 2 novembre) au moment de la fête de la Toussaint (on honore Tous les Saints un peu comme lors de Samain où l’on honore les héros…) ; cette fête est aussi l’occasion de rappeler que tout être humain à un certain niveau peuvent être les « héros » de leur propre existence et appelés à la sainteté, certes par des chemins différents, parfois surprenants ou inattendus, mais tous accessibles…

Par contre au Mexique c’est bien le 2 novembre que l’on fête les morts avec le fameux Día de Muertos !

Le 31 octobre marque surtout un changement vibratoire, on parle d’entrée dans la phase obscure du zodiaque. Il s’agit donc d’un passage, d’une transition, comme une porte qui s’ouvre sur un « entre-deux ». On dit d’ailleurs qu’à ce moment-là le monde des morts est accessible et qu’on peut contacter nos ancêtres, les Esprits, les Forces de l’ombre, faire des rituels magiques, etc. On dit que les âmes des défunts rejoignent leurs familles durant la nuit… vous pouvez donc durant cette période être très relié à votre famille, vos ancêtres en conscience ou en rêves.

Peu importe la fête l’idée à ce moment-là est bien l’accès à d’autres vibrations et au monde souterrain, au monde « d’en bas » et aux Forces telluriques.

Vous n’êtes pas obligé d’allumer un grand feu de joie, une simple bougie ou ne serait-ce qu’une pensée pour vos ancêtres ou une personne chère disparue suffit à créer une connexion ces jours-ci dans cet « entre-deux ». Donc bon moment pour les constellations familiales, les rituels psycho-magiques pour un deuil, rituel de « l’au revoir », de libération, de remerciement, demande de soutient, connexion aux Ressources familiales, arts divinatoires…

Cette période est l’occasion de célébrer une mémoire, de voir la mort comme un passage, une libération et non comme une douleur. D’ailleurs dans les anciennes traditions la mort était l’occasion de se joindre à la table des dieux, et aujourd’hui encore c’est une fête, un moment célébré dans la joie (comme au Mexique où l’au-delà est une porte magique et où on fait des offrandes aux défunts, avec victuailles et photos des disparus. Ils visitent également les cimetières pour y nettoyer les tombes, les décorer et manger sur place !). Dans une autre domaine on pourrait parler du culte des ancêtres en Asie qui est totalement différent de notre approche occidentale de la mort…

En tout cas n’oublions pas nos ancêtres, notre mémoire, et sachons apprécier autant les Forces de l’Ombre que les Forces de la Lumière. C’est dans cet équilibre des polarités que la Grande Roue de la Vie est mise en mouvement. Il en est de même individuellement. C’est savoir rester humble et confiant, savoir lâcher-prise et être capable de se renouveler (Renaissance), de rester enthousiaste et joyeux même face à la mort qui n’est autre qu’une étape de la Transformation. Bon 31 octobre !

Christophe

N’hésitez pas à découvrir les articles des différentes catégories de la colonne de droite ! 🙂
→ Vous pouvez aussi me rejoindre sur Facebook, ça fait toujours plaisir, Merci 🙂
Sans-titre-1 31 octobre.Si cet article vous a plu, partagez-le sur les réseaux sociaux. Merci ! 🙂

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*