Équinoxe du printemps.

4x4 01

L’Equinoxe du printemps : sortir du labyrinthe.

Avec l’Équinoxe du printemps nous sortons enfin des eaux troubles des Poissons pour nous ouvrir à un nouveau cycle du zodiaque (énergies Bélier) et à une nouvelle saison (équinoxe du printemps). C’est aussi une Pleine Lune en Balance (25 mars) qui annonce l’entrée dans la saison des éclipses (ici une éclipse lunaire)… Autant dire que ce nouvel élan promet de puissantes vibrations et des aspects dynamiques réharmonisants après la léthargie et les tremblements de l’hiver !

Nous avons tous ressenti les lourdeurs de ces dernières semaines avec ces insécurités, ces fins de cycle et transformations intérieures ; tout comme les menaces qui se précisent des pouvoirs en place qui ne savent pas eux-mêmes où nous allons… Avec Pluton et Saturne on a beaucoup été dans les profondeurs et le dépassement de Soi et de ses propres structures. Certaines personnes ont vécues ce chaos insaisissable, incompréhensible parfois où on ne sait même plus à quoi se raccrocher, qui ne permettait aucune visibilité, et où rien ne semblait pouvoir se faire.

Sachez accepter que la lourdeur ne vient pas toujours de vous. Il y a ce que nous vivons individuellement mais aussi ce que nous captons de l’extérieur. Et la matière est actuellement très dense, chaotique car elle se restructure totalement ; notre propre Terre individuelle est donc tout aussi chaotique (racines, famille, travail, argent…) ! Le centrage comme j’en parle souvent, c’est dans l’invisible, en vous, au centre de vous-même (votre « Temple intérieur »), ce monastère de paix où vous pouvez trouvez des réponses qu’il se trouve. Saturne nous à limité car il est comme le Gardien du Temps, de ce Mystère à aller chercher en soi ; du silence face à l’agitation plutonienne qui nous a tant perturbée ces dernières semaines (et collectivement). Il a voulu nous ramener… Il est le tuteur qui nous permet de tenir le fil même si on ne comprend plus rien et si tout nous pousse à vouloir parfois tout bazarder ; rejeter vers l’extérieur ce que nous ne parvenons à comprendre de ce chaos intérieur. Voilà pourquoi il est austère et mal aimé.

420 02

On sent tous que nous sommes dans le renouveau de quelque chose mais nous ne savons pas encore quoi ; l’action était comme un coup d’épée dans l’eau, les plans qui s’effondrent, les directions qui ne sont pas celles que nous pensions ; et collectivement c’est encore plus déséquilibré. Tout sera confirmé ce printemps, précisé, car il a fallu accepter de dissoudre nos utopies dans ce bain acide des Poissons, purifier nos dernières scories émotionnelles, retrouver notre véritable identité pour entrer dans la nouvelle énergie des Béliers et le Feu printanier. Sortir de la mort de l’hiver pour renaître dans le Feu Créateur. Pour certaines personnes : traverser le tunnel obscure de leurs propres blessures pour les transmuter en lumière. Rien que ça ! Un bilan de fin de cycle puissant, dévastateur mais qui pose à présent toutes les bases de notre futur.

Avec le nettoyage de toutes ces énergies polluantes, c’est aussi laisser partir une certaine toxicité, de ce « noir » plutonien en chacun de nous ; Alléger la collectivité de nos frustrations et colères… même si parfois nous passons par la somatisation ou une catharsis qui appelle à la guerre… Cette guerre intérieure est aussi forte et violente parfois que là guerre extérieure.

Dissolution de la confusion entre rêve et réalité, dépossession, désidentification, pas le choix du lâcher-prise…, on se rend compte qu’on ne contrôle rien ; la destinée prenant de dessus, puis l’ego qui retient sa place même si c’est pas la bonne, et l’inconscient qui revient à la charge et qui tente de piloter tout ça dans un marasme international total… Que d’épreuves et d’initiations pour les âmes face à toutes ces ombres qui s’agitent !

420 03

Nouvelle saison du printemps.

Avec l’ouverture aux énergies Solaires, du Feu libérateur (symbole du retour à la lumière) et donc qui possèdent tous les potentiels de Réalisation, c’est l’opportunité de chasser une fois pour toute morosité et doutes, fatigue et tristesse, peurs et colères ; et de les transformer en Puissance, en initiatives, en volontés, en courage et en résilience pour bien faire ce passage d’une saison à l’autre.

Et quand je parlais de monastère tout à l’heure, c’est une véritable quête, une voie alchimique que nous venons tous d’emprunter ces derniers mois ; alors ne vous jugez pas, ne vous culpabilisez pas si des choses ne fonctionnent pas, ce sont des passages profonds, nous ne sommes pas des supers héros : une désidentification c’est puissant ! C’est d’abord la Vérité avant l’Acceptation ; puis de l’Acceptation viendra la Nouveauté. Tant qu’une chose reste coincée dans l’acceptation vous ne transformez pas. Accepter que parfois ça fait mal, que le monde est dur, qu’il y a à traverser des territoires désertiques, avec des gens au cœur aride, la tête vide de sens, la vision obstruée par les tempêtes de sable et sans aucune source d’eau potable pour s’abreuver…

420 04

Mais nous avons tous passé cette épreuve. Et nous l’avons réussi. Maintenant nous pouvons passer à la suivante, tout comme l’initiation des lames du Tarot, les 12 travaux d’Hercule, les 12 signes du zodiaques, tout est un cheminement ; il a différents niveaux de lecture et tel Jésus dans le désert, tenté par le diable 40 jours… serons nous tenté nous aussi par nos pulsions, par nos instincts ? Le collectif choisira-t-il de servir quel « maître » ? Voilà pourquoi plus on se libère des ses propres chaînes moins on nourrit les égrégores de pouvoir. Comme nos propres « égrégores » répétitifs. Et je félicite au passage toutes les personnes qui nous ont fait confiance ; qui on fait des constellations familiales ou des séances de soins énergétiques, et qui se sont confrontées à elles-mêmes, car aujourd’hui avec tout ce qui se passe on voit bien les bénéfices.

Sachez que même si pour le collectif l’impulsion de l’équinoxe va être très forte, négative parfois, il y a toujours au même moment la polarité opposée. Et le désert dont je parlais est aussi un lieu très riche, un lieu paisible où l’on a besoin de calme, de rien ; de se dépouiller pour juste lever les yeux et observer la voie lactée ; pour juste apprécier ce vide pour pouvoir se remplir de nouvelles valeurs, d’un nouveau Soi plus authentique (Jupiter en Taureau a apporté ce recentrage / Vénus Mars équilibrant l’excès de Yang).

420 05

Prendre soin de soi.

Avec le principe chinois du vide et du plein, et avec ce grand nettoyage de printemps à venir, tout comme les purifications et recharge du foie en médecine chinoise, on est dans cet équilibre à trouver, aussi dans le corps. Voilà pourquoi j’insiste souvent sur le corps, le repos, à ne jamais négliger. Il y a eu beaucoup d’épuisement, et pas que physique. Il est aussi émotionnel, nerveux. A vouloir toujours tenir, faire, essayer des tentatives qui avortent, la menace anxiogène de pluton sur le futur (Verseau), etc., il y a des temps de pause à prendre. Occupez-vous de votre corps et pour le reste continuez de faire des soins, plus vous libérez plus vous vous allégez et allégez votre famille.

Ce sont tous ces équilibres que l’on recherche dans notre vie et qui s’imposent à nous maintenant si certains ont été mis de côté. Cherchez à harmoniser les plateaux de la balance. Car on sent bien les choses s’effondrer ; les espoirs, les rêves, les plans qu’on a eu mais qui doivent être construit autrement car le monde, les autres, ne sont plus les mêmes : c’est le moment. Revenir à l’intérieur plus que d’habitude pour faire un avec les éléments et chercher dans ce vide-là un sentiment de complétude. Il y a toujours cette danse des opposés dont je parlais en introduction à la Vibration de l’année du Dragon, une année justement marquée par les dualités externes ou internes. Les Oppositions.

420 06

Nouvelle année astrologique.

L’impulsion Bélier, Mars en force, Pluton toujours présent nous propulse dans une dynamique d’autonomie, où l’individu se répare et se prépare (image, place, failles, qui Suis-Je, exister autrement…) ; où la quête identitaire se fera donc logiquement aussi plus forte (collectif) ; des tensions ou des fraternités, toujours le choix entre la tentation de Pluton de s’en prendre à l’autre ou l’Eveil proposé du Verseau…

Renouveau, nouvel élan, nouveaux engagements, mais avec plus de Sagesse, plus de convictions, plus de conscience des sacrifices à faire car on sait que le monde et notre monde personnel ont changés. On s’abandonne, car on ne peut pas tout contrôler. Le mental doit lâcher. Les émotions se vider. Les changements de direction sont validés car on en accepte maintenant le prix (le collectif passe aussi par le goulot du sablier).

Un changement vibratoire fort, toujours sur le travail de ces opposés en vous-même. On casse toutes les barrières, on se positionne par rapport à l’ancien… Avec l’élan Bélier du nouveau cycle zodiacal c’est s’arracher littéralement de la vibration des Poissons et de toute cette dernière année astrologique lourde et qu’on pourrait encore traîner (c’est de tout un cycle d’un an dont on s’extrait). Maintenant il est temps de réinvestir une dynamique nouvelle, d’avancer.

420 07

25 mars Pleine Lune éclipse Lunaire en Balance, qui démarre la nouvelle saison des éclipses.

Avec Vénus et Mars en Poissons, on travaille la dissolution de notre conscience de l’autre, de nous face à l’autre, de la relation, notre colère, notre métal dur pour plus de souplesse ; avec une éclipse (temps d’accélération) qui ramène à Vénus (Pleine Lune en Balance : équilibre des aspects vénusiens) ce sont des relations qui se terminent, qui se réparent ou pour celles qui sont naissantes apporter de belles surprises. Idem avec Mars et les projets, des actions qui tombaient à l’eau (en Poissons) peuvent reprendre (quand le socle est solide, sinon c’est aussi une fin de projet).

Avec Saturne on revoit tous nos engagements, toutes nos règles, nos valeurs, notre communication ; on va pouvoir s’engager autrement, et sur d’autres plans, restructurer les relations, les associations. C’est comment avancer en tant que Soi (Bélier) mais aussi en tant que Nous (avec l’autre ou les autres), vers les autres. Retrouver sa juste place.

Avec les éclipses on est moins dans le contrôle, donc se laisser plutôt aller à l’observation, même s’il y a encore du vide cela ne signifie pas que c’est mauvais. Il y a encore beaucoup d’introspections, d’émotions contenues qui restent encore à extérioriser. Une Pleine Lune pour des prises de conscience sur soi-même et les recoins de nos ombre à aimer. Une Pleine Lune en Balance qui harmonisera donc beaucoup dans le domaine relationnel, de la personnalité ; qui remettra dans l’axe de notre destinée, qui éclairera mieux chaque aspect de votre vie. C’est un apogée donc vous pouvez avoir encore besoin de temps. Prenez-le !

Tout est totalement modifié en nous-mêmes pour justement reconnaître que ce monde-là n’est plus cohérent. Le notre non plus peut-être aussi ? Pour que chacun se révèle non pas dans l’incohérence de ce qu’il croyait être ou d’un monde matériel qui s’écroule ; mais dans ce que vous êtes vraiment, dans ce qui vibre dans vos tripes et ce qui est aligné avec la destinée. Non plus celle qui pouvait être inventée sur la base de fausses croyances, mais celle qui vous donne un rôle plus important…

Toute la nature de l’hermite de Sature en Poisson nous a aussi révélé intérieurement qui nous étions au plus profond et donc la Force d’Etre, la force de couper avec ce « Personnage » fictif que nos blessures entretenaient. Aujourd’hui nous vibrons un autre Etre. Aujourd’hui nous vibrons l’ère de demain..

Bon passage d’équinoxe et belle Pleine Lune à tous ! 🙂

Christophe

N’hésitez pas à découvrir les articles des différentes catégories de la colonne de droite ! 🙂
→ Vous pouvez aussi me rejoindre sur Facebook, ça fait toujours plaisir, Merci 🙂

4x4 01

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*