Mystères du Père Lachaise. Partie 1.

Photos du Père Lachaise.Mystères du Père Lachaise.

Je vous invite à une découverte énergétique et « mystique » du cimetière du Père Lachaise, dont la renommée mondiale n’est plus à faire, autant pour ses célébrités que pour ses légendes mystérieuses et les secrets qui jalonnent son histoire !

Ce sont ces aspects ésotériques et occultes, ses fantômes et ses énergies que je vais évoquer ici. Je vous parlerais de 4 points énergétiques, du portail qui relie le Monde des Morts et d’une histoire de vampire… le tout en image !

C’est entrer dans le « Paris secret », propice à faire bouillir l’imaginaire et faire revivre votre âme d’aventurier(ère) de l’invisible, si vous êtes amateurs de paranormal et des histoires de l’Etrange c’est par ici ! 🙂
En franchissant les portes de cette mythique nécropole et antique lieu vibratoire, c’est assurément dans un autre monde que vous pénétrez pour une promenade aussi lumineuse que paisible, comme mystique et intrigante !
Partons sans plus attendre sur les chemins reculés de ce lieu magique, loin des circuits classiques et touristiques, pour vous conter des histoires à la fois envoûtantes et mystérieuses des esprits qui habitent les lieux. Visite en images hors des sentiers battus garantie !

Enjoy ! 🙂

Christophe
 

Photo du Père Lachaise.Le cimetière du Père Lachaise n’a rien de cauchemardesque et ne fait pas peur. Tout dépend dans quel état d’esprit vous êtes et ce que vous y cherchez.
Avec ses allées pavées tortueuses bordées de verdure et ses célébrités c’est aussi une curiosité pour les amateurs d’arts et de sculptures.
Il y a aussi toute sa nature avec 44 ha et 5 300 arbres (un des espaces verts les plus importants de Paris). Très arboré il abrite toute une faune locale (par exemple une famille de renards y habite) et une végétation abondante pour les visiteurs en quête de silence et d’un coin de nature à Paris ! On apprécie le lieu aussi pour sa fraîcheur en été ou juste s’y oxygéner .
Quand l’architecte de la bourse de Paris fut désigné pour construire le cimetière, il déclara vouloir aussi créer un véritable Jardin à l’anglaise pour la promenade et le repos des vivants !

Photo du Père Lachaise.PereLachaise6..22 158

Photo du Père Lachaise.

Symbole du sablier… du temps qui passe inexorablement… Ici vous trouverez soit un sablier aux ailes d’Anges, ou aux ailes de Chauves-souris ! Les ailes emportent l’âme vers sa destination… 🙂

PereLachaise6..22 100PereLachaise6..22 099

PereLachaise6..22 170

Le cimetière du Père Lachaise n’a rien de cauchemardesque et ne fait pas peur. Tout dépend dans quel état d’esprit vous êtes et ce que vous y cherchez.
Avec ses allées pavées tortueuses bordées de verdure et ses célébrités c’est aussi une curiosité pour les amateurs d’arts et de sculptures.
Il y a aussi toute sa nature avec 44 ha et 5 300 arbres (un des espaces verts les plus importants de Paris). Très arboré il abrite toute une faune locale (par exemple une famille de renards y habite) et une végétation abondante pour les visiteurs en quête de silence et d’un coin de nature à Paris ! On apprécie le lieu aussi pour sa fraîcheur en été ou juste s’y oxygéner .
Quand l’architecte de la bourse de Paris fut désigné pour construire le cimetière, il déclara vouloir aussi créer un véritable Jardin à l’anglaise pour la promenade et le repos des vivants !

Photo du Père Lachaise.

Début du parcours, avec ce Pharaon qui invite au silence ? Au secret ? Ou tout simplement à s’interroger, donc à voir les choses avec un autre regard ? 😉

Point énergétique N°1.
Le Vortex dextrogyre.
Près de la tombe d’Allan Kardec.
Division 44. chemin du Quinconce.

Dans les années 1850 c’est la mode des tables tournantes, des fantômes et de la communication avec les morts. On pratique le magnétisme et les arts divinatoire. On organise des soirées spirites et tous les salons de la bonne société du second Empire discutent du sujet et tentent des expériences paranormales…
Allan Kardec, passionné par ces domaines, fonda le mouvement Spirite (qui se développa de 1857 jusqu’au début du XXème siècle) et publia de nombreux ouvrages sur le sujet.
Le Spiritisme se fonde sur l’existence, les manifestations et l’enseignement des Esprits, comme sur la pratique médiumnique pour communiquer avec les défunts.
Un peu tombé dans l’oubli en France, sa tombe en forme de dolmen est pourtant l’une des plus fleurie du cimetière ! Pour la petite histoire Allan Kardec aurait dit un jour :
« Après ma mort, si vous passez me voir, posez la main sur la nuque de la statue qui surplombera ma tombe, puis faîtes un vœu. Si vous êtes exaucé, revenez avec des fleurs !». Donc si vous voyez des gens (et surtout des sud américains pour qui Allan Kardec une une véritable star) ne vous étonnez pas de les voir caresser sa nuque ! 🙂
Il y a un point d’énergie très fort juste à côté de la tombe, sur l’allée de pavés. C’est un vortex dextrogyre (tournant dans le sens inverse des aiguilles d’une montre), facilement repérable par ressenti.
Considéré par les géobiologues comme un point de « décharge ». On peut donc commencer son ptit tour du cimetière par éliminer ses charges négatives (qui seront renvoyées à la terre) et poursuivre la visite plus léger ! 😉
* On dit beaucoup de choses sur les vortex et je ne suis pas géobiologue, donc si vous avez des infos complémentaires je suis preneur !
La chaîne en métal est une séparation symbolique entre le monde des vivants et le monde des morts.
On dit aussi qu’il faut poser sa main gauche sur l’épaule gauche du buste pour être rechargé en énergie !
Naître mourir renaître encore et progresser sans cesse telle est la loi...

Photo du Père Lachaise.Photo du Père Lachaise.

Photo du Père Lachaise.Symbole Lunaire, relié aussi au monde magique.

Photo du Père Lachaise.Photo du Père Lachaise.

Point énergétique N°2.
Activation du Chakra du Cœur.
Rotonde du Chevalier Espagnol.

Lieu d’activation du chakra du Cœur. Agit également sur le thymus et d’autres chakras que je vous laisse découvrir. Pour cela poser ses mains sur le carré central pour activation, faire le tour des 4 directions. Cela réaligne, revigore, donne de l’amplitude au biochamp et vous place dans un état de paix et de sérénité.
C’est un peu être relier au romantisme du moyen-âge, à tout l’aspect de la « vaillance » du cœur, du Cœur « Christique » et de la chevalerie de l’époque.

Photo du Père Lachaise.Photo du Père Lachaise.

La tombe d’Antoine Auguste Parmentier.
Division 39.

Pharmacien et alchimiste, mais surtout connu pour avoir développé la pomme de Terre et qui sait s’il n’a pas inspiré le fameux hachis Parmentier ! C’est le ptit clin d’œil humoristique de la visite car encore de nos jours de nombreux plaisantins viennent y déposer des patates !
C’est derrière la tombe que vous trouverez une symbolique de Transmutation : une vigne reliée au travail alchimique, mais pas que, on la retrouve aussi dans la bible bien sûr et beaucoup d’autres courants ésotériques.
La vigne est associée au « travail du Créateur » ; tous les principes matériels qui peuvent le mieux représenter le corps et l’esprit s’y trouve réunis : le cep pour le corps, la liqueur pour l’esprit ; l’âme ou l’esprit unis à la matière, c’est le grain. L’homme quintessencie l’esprit par le travail et ce n’est que par le travail du corps que l’esprit acquiert des connaissances et transforme la matière…

Photo du Père Lachaise.Beaucoup de symboles francs-maçons, alchimiques, égyptiens, ésotériques, car beaucoup d’adeptes…

Photo du Père Lachaise.

Point énergétique N°3.
Le courant tellurique.

Ce qui extraordinaire avec le cimetière du père Lachaise ce sont ses différentes ambiances, ses différentes énergies qui changent d’un lieu à un autre.
Vous pouvez être dans un espace totalement « moderne », « sans énergies », et en passant une allée, en descendant un escalier vous retrouver dans une toute autre atmosphère en ayant l’impression d’être ailleurs ou d’avoir « traversé » un portail ou être sur un lieu sacré…
Il faut savoir que le lieu du cimetière est sacré depuis les premières tribus (par la suite les celtes venaient y faire des cérémonies et ça n’a pas changé depuis, on parle aussi de messes noires…).
Le courant tellurique est ce que les chinois appellent les veines du Dragon, courant d’énergies terrestres puissant qui ici ressort de l’allée pour y replonger quelques mètres plus loin. Vous pouvez prendre le temps de le ressentir, comme de découvrir d’autres points remarquables du cimetière qui en contient beaucoup d’autres.
* Ces courants sillonnent la terre entière, lui donne vie et sont la manifestation de l’énergie magnétique. Chemins naturels pour les animaux mais aussi pour les hommes qui s’en servaient également pour y construire des lieux sacrés, des cités, des temples, des nécropoles…
Plus connus les bâtisseurs, qui manipulaient ces courants ou au moyen de pierres levées comme en Bretagne ou à Stonehenge, puis après avec les cathédrales, permettant à l’humain de s’en imprégner et de retrouver certaines forces cosmiques ou telluriques génératrices d’énergie…

Photo du Père Lachaise.

Point énergétique N°4.
La force Ancienne.

Sur cette photo n’apparaît pas l’emplacement exacte, le lecteur paisible est comme un indice que tout près se trouve une énergie très forte, dite Force ancienne car personne ne l’identifie comme un phénomène connu (type cheminée cosmo-tellurique, vortex, courants, réseaux…).
Certains disent qu’elle est là depuis la création de la terre, point reliant la planète au cosmos… Il est déconseillé d’y rester trop longtemps.
* il faut savoir qu’au Père Lachaise on côtoie autant les forces souterraines (chtoniennes, obscures, plutoniennes, occultes….) que cosmiques (lumineuses, angéliques, de vibration élevées).
Il y a des phénomènes et des traces de toutes les époques. On ne sait donc pas toujours de quoi il s’agit. Excellent donc pour les cherchants, celles et ceux qui expérimentent ! 🙂

Photo du Père Lachaise.

On pourrait conclure la présentation de ces points d’énergies par le signe du secret… ne révélez rien de ce qui vous a été montré ! 😉

N’hésitez pas à découvrir les articles des différentes catégories de la colonne de droite ! 🙂
→ Vous pouvez aussi me rejoindre sur Facebook, ça fait toujours plaisir, Merci 🙂
Si cet article vous a plu, partagez-le sur les réseaux sociaux. Merci !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*