Un cerveau optimal.

Bando Mal BouffeUn cerveau optimal.

Un cerveau optimal offre la meilleure garantie d’être bien armé face aux défis de la rentrée !

 

Avec l’ambiance morose, les mauvaises nouvelle, et aussi la forte présence de Mercure, notre cerveau et notre Pensée, la gestion du stress et des émotions, vont être fortement sollicités comme évoqué dans mon dernier article. Saviez-vous que le cerveau a besoin de 20% de l’énergie du corps ; Et que cette énergie vient de l’alimentation ?

Bien se nourrir c’est bien nourrir son cerveau. C’est éviter d’altérer son équilibre et on va avoir besoin d’un bon équilibre pour affronter les défis à venir ; un cerveau « mal nourrit », en déséquilibre, va créer du stress, de l’anxiété, de l’agressivité, de la fermeture… à la place d’une fluidité des idées, d’une bonne circulation et communication neuronale, d’un esprit calme et tolérant.

3c95df0e93f927953e35496ba77130d8f487a3fc 1350x900 1

Eine junge Frau mit einem Hamburger. Fast food und schnelle Küche

Avec l’inflation on peut avoir tendance à éviter une alimentation saine, sauf qu’une alimentation saine peut tout à fait être suivie sans forcement y mettre le prix. Ne perdez pas de vue l’apport nécessaire pour une bonne santé et restez autant que possible sur des produits de qualités, l’idée étant bien sûr de cesser de consommer des produits riche en graisses et en sucres au quotidien !

De quoi notre cerveau à besoin pour la mémoire, rester alerte, prendre les bonnes décisions… ?

Petit tour rapide sur le sujet pour celles et ceux que cela intéresse. 🙂

On oublie trop souvent qu’une bonne alimentation n’est pas que pour le corps mais essentielle pour le cerveau. Les études confirmes qu’il y a un vide en nutriments et de ce que le cerveau à besoin, et que ces carences provoques (aussi chez les enfants) tristesse, anxiété, cauchemars…

malbouffeLes carences impactent aussi sur la mémoire : manque d’oméga 3 que l’on ne fabrique pas mais qu’il faut consommer ! Sans oméga 3 la connexion entre les neurones est diminuée. Ils ont du mal à communiquer entre eux car la structure même des cellules à été modifiée ! Donc : Plus vous mangez des oméga 3 plus les signaux électriques sont plus efficace, il y a plus de flexibilité et l’information circule plus vite.

* Une étude faite aux Pays-Bas lors de la seconde guerre mondiale démontre que les enfants de femmes ayant eues des carences alimentaires présentaient des troubles de le sociabilité.

Ce qui signifie qu’en présence de famine, de période de carences, les privations en nutriments essentiels entraînent des comportements asociaux alors même que nous sommes au devant de famines à venir dans un monde déjà inondé de mal bouffe !

Colere agressivite pulsions Quelles differences 750x410 1Comportement agressif, impulsivité et violation récurrente de la loi ont été observé dans une étude faite dans des prisons, démontrant également un lien entre violence et qualité de l’alimentation au quotidien. Sachez que l’apport d’acide gras, vitamines et minéraux réduit l’agressivité… on est donc plus calme et plus enclin au dialogue…

Même nos décisions sont altérées par ce que l’on mange ! Une autre étude à démontrée que la qualité de notre alimentation influence notre attitude, on est plus réfléchis, on fait de meilleurs choix ! Incroyable, l’orientation de nos décisions peut donc être modifiée par ce que l’on mange !

Pour rester enthousiaste, alerte, joyeux… autant bien manger pour favoriser notre bien-être ou/et optimiser notre état mental. Prendre des suppléments si pas possible en naturel. Supprimer petit à petit les graisses et sucres, réduire les quantités…

indexLes graisses et les sucres altèrent l’hippocampe, zone de l’apprentissage et de la consolidation de la mémoire. Cela crée l’inflammation des cellules et déboussole le système immunitaire et dans tout le corps.

Le pouvoir du sucre s’apparente à une drogue. Une étude montre qu’une souris préférera à terme le sucre à la cocaïne… Mais plus on en prend plus on diminue le plaisir… On devient donc accro au sucre à notre insu, il en faut toujours plus ! Le simple fait de voir une photo de bonbons ou de glaces et nous en avons envie, le cerveau s’active, l’instinct prend le dessus sur la pensée et on craque, on s’engouffre ces deux croissants au beurre dont l’odeur nous à attirée à l’intérieur de la boulangerie. Mission : absorber du sucre ! Croyez moi il y a du vécu ! 😉

croissants au beurreIl faut donc petit à petit beaucoup plus de légumes verts, des légumineuses (haricots, lentilles, poids chiches par exemple), des crudités ; également les graines et noix, poissons, huile d’olive, de colza, de lin, de noix, épices indiennes et autres, herbes et fruits (particulièrement les fruits rouges) qui revigorent les neurones sur le déclin ! Au petit déjeuner mangez des graines, du miel, du pollen frais, des bananes, un cuillère d’huile de lin, des fruits, etc.

On a pas idée à quel point c’est important et surtout à quel point il est important de le maintenir à un cerveau optimal, cela participe aussi au système énergétique car s’il y a meilleure fluidité il y a meilleure réception… 😉

Prenez soin de vous,

Christophe

N’hésitez pas à découvrir les articles des différentes catégories de la colonne de droite ! 🙂
→ Vous pouvez aussi me rejoindre sur Facebook, ça fait toujours plaisir, Merci 🙂

Mal bouffeSi cet article vous a plu, partagez-le sur les réseaux sociaux. Merci ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*