Briser le cycle reptilien.

femme qui médite

Briser le cycle reptilien.

Comment gérer vos émotions et reprendre le contrôle ?

 

Je crois qu’on sous-estime la puissance des émotions et l’impact psychologique qu’un état dégradé (ou de stress et de peur constante) a sur notre santé (système immunitaire notamment).

Que l’on soit déjà soi-même fragilisé (par divers problématiques) ou sensible, voir hypersensible, il faut bien comprendre que notre système énergétique doit gérer non seulement ces influences internes, mais aussi toutes les influences extérieures.

Si vous êtes de nature anxieuse, que vous avez déjà des difficultés ou que vous ne parvenez pas à vous (r)établir dans votre « force » intérieure, et qu’en plus vous prenez de plein fouet l’actu, vous n’allez pas tenir longtemps.

soins énergétiques, soins énergétiques Paris, blocages énergétiques, blocages émotionnels, abondance, alignement, reiki, chakra, clair ressenti, bioénergie, chamanisme, Christophe MEXISIl faut bien savoir que nous vivons une période extrêmement émotionnelle, et depuis le co-vide cette pression émotionnelle augmente. Tout est fait pour entretenir depuis deux an cet état de stress. Vous êtes et serez donc (votre cerveau limbique – émotionnel, et reptilien) en permanence sollicité.

L’anxiété, le stress, sollicitent énormément la partie Reptilienne de notre cerveau : c’est la plus archaïque, celle qui se mobilise en cas de danger et qui se met en mode survie. Elle agit par réflexe et réactions instinctives (on ne réfléchi plus). C’est votre cerveau reptilien qui est aux commandes.

Le problème c’est que lorsque ces émotions telle que la peur, l’inquiétude, la tristesse… nous envahissent trop souvent dans la journée, elles peuvent nous faire basculer dans un fonctionnement « reptilien » (d’où les colères, les actes irréfléchis, les achats compulsifs., etc.).

Pris au piège dans une spirale de mal-être, nous pouvons alors réagir de façon négative et développer des symptômes physiques et psychiques.

èmechakra,chakraducœur,amourinconditionnel,soinsénergétiques,soinsénergétiquesParis,blocagesénergétiques,abondance,alignement,reiki,chakra,clairressenti,bioénergie,chamanisme,ChristopheMEXISC’est l‘époque qui veut ça, d’avoir cet outil de manipulation des masses et les médias s’en servent, les politiques s’en servent., tout le monde se sert de ce collectif émotionnel et on le voit encore avec la guerre en Ukraine, à des fins malheureusement très douteuses de manipulation de l’opinion publique. Il faut en être conscient pour ne pas alimenter un état de déstabilisation mais pour rester le plus équilibré possible.

C’est fou de voir qu’à la télévision, au cinéma, etc., on appui sur certaines tendances émotives, cherchant à orienter une pensée, changer des valeurs, vous placer dans une posture soit de la culpabilité, soit de l’empathie, soit de l’horreur…

D’ailleurs les nouvelles générations sont totalement empoisonnées (et emprisonnées) par cette dynamique émotionnelle, au travers des plateformes audiovisuelles et des réseaux sociaux… Nous sommes devenu totalement pollués, englués dans ce système de l’information par l’émotion.

Je pousse donc un cri d’alarme pour que vous soyez le plus lucide possible et que vous preniez le plus de recul possible sur ce que vous voyez et entendez.

Vous trouverez d’ailleurs en fin d’article quelques idées pour maintenir un état émotionnel équilibré. J’ai essayé d’être le plus complet possible mais ça devrait être un bon début. 🙂

soins énergétiques, soins énergétiques Paris, blocages énergétiques, abondance, alignement, Christophe MEXIS, reiki, chakra, clair ressenti, bioénergieCar comme vous le savez les difficultés vont s’amplifier, et vont donc s’enchaîner sans relâche les mêmes messages de peur pour vous entraîner dans une spirale anxiogène pour adhérer à ce qui vient, accepter l’impensable il y a encore quelques mois…

Donc pas étonnant de voir l’augmentation des problèmes psychologiques, les phobies, les obsessions, les angoisses, la peur de manquer, le défaitisme des jeunes et des enfants aujourd’hui bombardées d’informations porteuses de charges fortes, qui malheureusement les maintiennent dans un état d’instabilité et de faiblesse…

Il y a urgence à protéger vos enfants, à soutenir vos ados et montrer l’exemple, à se responsabiliser face à la réalité et gagner en maturité émotionnelle.

On a vraiment besoin aujourd’hui, et plus que jamais de s’enraciner (si possible en milieu rural, autour d’un « clocher » solide, de resserrer les liens de famille ou d’amitié), d’une assise psychologique et affective équilibrée face à ce contexte plutôt malsain.

Reprendre la gouvernance de notre propre destinée, c’est déjà reprendre le « contrôle » de nos émotions, ce qui est très difficile aujourd’hui pour de plus en plus de personnes et les palliatifs médocs et autres dépendances n’aideront pas sur le long terme.

Confinement,dé confinement,soinsénergétiques,soinsénergétiquesParis,blocagesénergétiques,abondance,alignement,reiki,chakra,clairressenti,bioénergie,chamanisme,ChristopheMEXISNe pas se faire happer par cette machine émotionnelle omniprésente, je le redis : omniprésente, où on se laisse emporter par des notions nocives et toxiques. Et c’est vrai qu’autant qu’on puisse le faire, partir des villes, renouer avec la terre, faire pousser des carottes, s’entourer de poules plutôt que d’être écrasé tous les jours dans le RER B vaut beaucoup plus que des séances de psychanalyse ou une boite de somnifère !

Le risque nucléaire, les gosses qui pleurent et meurt à la télé, la frayeur qui se lit sur le visage des femmes qui laissent leurs maris partir à la guerre, les manifestations pour la paix, les élans de solidarités qui alimentent le processus …, tout est basé sur une seule et même chose : l’émotion ! Et on s’y engouffre totalement depuis des années !

L’émotionnel est ici à comprendre dans sa version négative génératrice de stress, d’angoisses, d’inquiétudes, de crispations… alors que dans sa version positive l’émotion générer de l’amour, de la joie, de la bienveillance… et ces émotions qui nous élèvent et nous nourrissent, nous guérissent et apportent du bien aux autres ; c’est celles-ci qu’il faut favoriser.

Sinon on continuera de voir des adultes effondrés, sans force, des jeunes sans futur qui ne veulent plus faire d’enfants, de la soumission ; aucune perspectives, aucune capacité de recul, de discernement, d’indignation et de résistance ! Et pourquoi ? Pour qu’on en arrive là aujourd’hui avec une planète en souffrance, des ressources bousillées sur l’autel du profit, des animaux en voie d’extinction et le discours d’une troisième guerre mondiale ?! Non merci Machiavel !

soins énergétiques, soins énergétiques Paris, blocages énergétiques, abondance, alignement, reiki, chakra, clair ressenti, bioénergie, Christophe MEXISL’émotion est toujours l’ennemi des faits et de la prise en main de votre propre « Pouvoir personnel », voilà pourquoi je parle souvent de Puissance versus l’impuissance, de retrouver son autonomie et son indépendance affective…

On ne peut être insensible évidement, la guerre fait beaucoup de mal, mais on peut avoir une sensibilité lucide et consciente.

On voit la guerre en direct à la télé et c’est à l’image qui sera la plus émotionnelle, l’histoire qui touchera le plus ! Heureusement nous sommes nombreux à ne pas être dupe, mais la majorité des gens suit le mouvement sans se poser de questions.

L’idée est donc de na pas puiser dans vos réserves mais bien de (re)constituez vos réserves !

Certes, nous sommes dans un tunnel par lequel il va falloir passer, car la seule sortie est devant ; et si le futur est incertain ce n’est pas une raison de donner notre pouvoir aux événements, à l’autre et au gouvernement.

Donc tout ce qui vous ramène à vous même, vous sort des réactions émotives, à la douceur, au calme, à la paix versus la brutalité du monde, tout ce qui coupe le mental, crée l’optimisme sera bénéfique pour les mois à venir.

Prenez soin de vous,

Christophe

Quelques idées « en vrac » pour maintenir un état émotionnel équilibré :

  • Prenez le temps de faire des pauses, arrêtez de vous mettre la pression. Partez en vacances, en week-end ou sortez vous aérer la tête mais faites des pauses. Ça met de la distance et permet à l’inconscient de mieux faire passer les messages au cerveau car on est sortis de notre contexte, on est dans un autre cadre, une autre « ambiance », une autre énergie.
  • Écoutez votre corps plutôt que votre esprit, soyez dans le corps : le Corps coupe le mental. Donc recherchez la détente.
  • Identifier ce qui vous fait du bien (l’idée par exemple n’est pas de se dire : « je vais faire du sport ça va me défouler », alors qu’en faite cela n’aura aucun impact réel sur votre stress, par contre apprenez à identifier ce qui vous relaxe vraiment).
  • Développer sa créativité (utilisez le cerveau droit, créer, connectez-vous à l’artistique, la créativité quelle qu’elle soit. Faites travailler votre imagination plutôt que le mental !).
  • Ayez une hygiène de vie équilibrée et une alimentation saine (qui contribue également au bon fonctionnement et à l’équilibre chimique par exemple pour la concentration, la mémoire, les capacités d’apprentissage et à une humeur constante).
  • Bougez, marchez.
  • Si vous aimez le sport faites du sport ça agit directement sur l’humeur et aide à l’optimiser.
  • Pour anticiper et donc agir (être dans l’action plutôt que dans la sidération et l’immobilisme) vous pouvez intégrer le survivalisme dans votre préparation.
  • Réfléchir avant d’agir (vous réagirez plus calmement et de façon plus lucide).
  • Trouver les options positives, les solutions, voyez l’après, relativisez.
  • Eviter les sources de stress et les conflits.
  • Eteignez la télé ou regardez des documentaires inspirants, des films comiques…
  • Prenez de la distance avec les projections et les fantasmes pour mieux vous rapprocher d’un état d’équilibre Conscient et voir la vérité sous un autre angle.
  • Restez factuel, sans fantasmer sur la situation. Distinguez les faits de l’effet de l’émotion…
  • Acceptez la réalité.
  • Parlez d’autres choses que de la guerre ou du prix de l’essence.
  • Exprimez ce que vous ressentez, commentez, dialoguez, débattez. Ne gardez pas les choses pour vous (appelez un(e) ami(e), mais ne restez pas seul(e) dans votre mal-être ou vos angoisses. Parler libère. Ça permet d’avoir un autre regard sur la situation, d’envisager des solutions auxquelles on n’aurait pas pensé…

SOINS ENERGETIQUES :

Pour rétablir les équilibres émotionnels et de protections naturelles : une personne qui se libère émotionnellement va créer de l’espace pour le positif  (pour soi mais qui aura une répercussion sur la famille, le cercle d’amis, avec les collègues…). Délestés de nos émotions toxiques c’est de donner la possibilité de rayonner de nouveau et être porteur de confiance, d’estime, de gratitude, de bienveillance, d’enthousiasme, de curiosité, d’amour, de fierté… ; autant de vitamines émotionnelles qui façonnent à la fois notre réalité subjective – notre expérience de la vie – et qui fournissent à nos semblables l’énergie de nous emboîter le pas !

LES PLANTES :

  • La camomille : Elle contribue à calmer les tensions, participant à un meilleur équilibre des émotions.
  • La valériane : ingrédient naturel de l’anxiété et de la nervosité, apaise et favorise détente et sommeil pour une humeur positive.
  • La mélisse : apaisante et atténue le stress. Sommeil. Cet anxiolytique naturel contribue au bien-être et à la stabilité émotionnelle.
  • Le gingko biloba : nombreuses actions sur le système nerveux, les fonctions cognitives.
  • Respirer des huiles essentielles (aromathérapie), créez votre ambiance zen à la maison.
  • Consommation modérée de CBD ou CBG.

LES VITAMINES :

La vitamine B6 : fonctionnement du système nerveux et action sur la fatigue. Stabilité de l’humeur.

Le magnésium marin : réduit la fatigue, fonctionnement normal du système nerveux et psychologique.

Le zinc : protège les cellules contre le stress oxydatif

SYSTEME PARASYMPATIQUE :

Lorsque nous sommes stressés, irritables, nerveux ou en colère, cela active le système nerveux sympathique lequel nous prépare à l’action (réflexe de fuite ou de combat). Au niveau hormonal, la noradrénaline et l’adrénaline libérées entraînent une accélération de l’activité cardiaque et respiratoire, une diminution de l’activité digestive, une dilatation des bronches et une augmentation de la tension artérielle. Si elle s’installe dans le temps, cette mise en tension peut vite devenir toxique.

En réponse à ce phénomène, il est possible de stimuler ce que l’on nomme le système parasympathique. Ce dernier agit comme une pédale de frein : il abaisse le rythme cardiaque et la tension artérielle, facilite la digestion et apaise le corps ainsi que l’esprit. Stimuler le système parasympathique permet de se détoxiquer naturellement des émotions négatives. Dans cette optique vous pouvez utiliser la méditation, la sophrologie, le Tai-chi-, le Qi-Gong, la respiration abdominale, la cohérence cardiaque, la respiration 4 temps.

LE TERRAIN ENDOCRINIEN :

Les émotions toxiques produisent des hormones et neurotransmetteurs tels que l’adrénaline ( hormone du stress), le cortisol qui mine nos défenses immunitaires, alimente l’anxiété et favorise le fatigue chronique.

Mais il existe aussi des hormones et neurotransmetteurs qui auront des répercussions positives sur notre organisme (action « antidote »). C’est le cas de la dopamine (hormone de la motivation), de la sérotonine (hormone du bonheur), de l’ocytocine (hormone du bien-être) et de l’endorphine (hormone du plaisir).

Nous pouvons donc combattre la toxicité émotionnelle sur le terrain endocrinien en favorisant la production de ces hormones. En pratique c’est d’avoir une activité physique régulière, de prendre des bains de soleil (Vit. D), d’écouter de la musique, de pratiquer des exercices de relaxation (rechercher la détente), de rire, d’avoir des contacts physiques (le toucher par le massage par exemple), être chaleureux, tactile

N’hésitez pas à découvrir les articles des différentes catégories de la colonne de droite ! 🙂
→ Vous pouvez aussi me rejoindre sur Facebook, ça fait toujours plaisir, Merci 🙂

femme qui méditeSi cet article vous a plu, partagez-le sur les réseaux sociaux. Merci ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*