Pleine Lune en Lion.

Lions sur la plagePleine Lune en Lion.

Comment vivre l’amour ?

Les aspects les plus importants de cette Pleine Lune sont la conjonction (alliance) entre Vénus et Mars (le masculin féminin) et le carré qu’elle forme avec les Nœuds Lunaires (dit Nœud Nord et Nœud Sud : passé / futur, Karma) avec la présence de notre amie Lilith (Lune Noire). Le Lion est lié à la Lumière de notre rayonnement, à l’Amour et à la créativité. Il vient, dans un contexte de fortes divisions orienter notre regard (mettre le projecteur) sur la façon dont nous vivons l’amour et notre rayonnement personnel (lui même lié à la joie, la simplicité, le détachement, à la manière dont nous profitons de la vie…).

Rayonnement très impacté ces dernières années avec la crise, et ne parlons pas de l’Amour avec toutes ces tensions actuelles, individuelles ou collectives qui placent les humains dans encore plus d’oppositions, de séparations, de blocages et d’attentes… Les questions en suspend doivent trouver une réponse ou alors être « pacifiées », soignées.

C’est quoi l’Amour, est-ce que je peux être aimé ? Pourquoi je donne tant sans jamais recevoir ? Ras le bol d’être soumise, de ne rien dire, d’être la copine de service chez qui on vient vider son mal-être… Pourquoi j’attire toujours le même type de personnes toxiques ? « Chez nous l’amour fait mal. », « J’ai pas le droit au bonheur, d’en profiter. » Etc. Tant de croyances, tant de schémas encore teintés des douleurs et blessures du passé…

Liens toxiques sur le corps humainAvec la présence du karma et de Lilith je retrouve (et pas que dans mes séances) cette idée d’aller extraire de notre construction toutes ces mémoires et tous ces comportements qui font de notre vécu de l’Amour un poids tel, qu’il nous est presque impossible de vivre vraiment l’Amour et surtout de vivre vraiment la joie ! Nous perdons l’envie d’aimer, nous perdons la joie de vivre et le goût du partage. Nous devenons routinier et engluer dans un immobilisme et un repli qui empêche toute créativité, tout renouvellement et donc toute « réactualisation ».

Et c’est bien de cela dont il est question ici : pour que l’humain avance (on peut dire aussi individuellement) il doit revoir sa façon d’aimer, d’être aimé et son « vivre ensemble ». Il est facile de nos jour de créer du lien via les réseaux sociaux, de coucher les uns avec les autres, mais quant est-il vraiment de notre authenticité, de l’Amour ?

Qu’est-ce que l’on crée comme lien, comme relation ? Il serait temps de se poser la question sinon les relations finirons par être de plus en plus en « distanciation », l’amour une « consommation » de plus pour se « décharger » de son stress et l’humain, encore plus divisé et au prise avec ses frustrations et sa colère !

Attention donc avec cette Pleine Lune au vague à l’âme, au désarrois, aux questions sans fin, aux effets miroirs de soumission et d’abus, aux relations qui n’en sont plus vraiment mais que l’on garde par confort, par dépendance affective !

STOP ! BASTA !

Reconstituons l’Amour, Recréons l’Amour ! Rayonnons dans la Lumière de notre joie intérieure et dans la Joie du Cœur ! Voilà le message de cette Pleine Lune en Lion, apogée de ce questionnement des équilibres du masculin/Féminin, là où le monde se cherche et se déchire…

Lame de fondIl y a actuellement une lame de fond qui vient des profondeurs pour faire resurgir toutes ces questions, pour faire prendre conscience à l’Humanité (et individuellement) où doit être notre vrai place, une place juste, où l’on se respecte comme on respecte l’autre et la planète ; une place où nous ne serions pas tous devenus psychopathes ou pervers narcissiques mais bel et bien l’image du Lion paisible, la Force tranquille du Cœur, un cœur bienveillant et aimant.

Avec les Nœuds Lunaires il y a l’idée de chemin, d’avenir, de la route que l’on trace dans une polarité énergétique (vibratoire) ou une autre… allons-nous faire preuve de Vaillance du Cœur, ou laisserons-nous le monde et nos âmes se détruire ?

Observez le monde et les discours dans les médias, vous verrez alors à quel point le monde manque d’Amour, à quel point les masques tombes et les révélations comme la vanité toujours plus sidérante !

Où est donc l’Amour ?

Ce repositionnement à faire qu’éclaire cette Pleine Lune nous montre nos manques, notre solitude, la froideur du cœur, nos peurs et nous renvoi à nos angoisses enfouies au plus profond de notre histoire ! Ne refaisons pas les mêmes erreurs, ne restons pas dans la même errance car l’âme souffre de ne pouvoir aimer !

Il est donc IMPORTANT de ne pas perdre notre identité réelle (rayonnement de l’âme) et les valeurs du Cœur.

Le souffle vivifiant qu’apportera cette Pleine Lune sur ces questions permettra de trouver des solutions, de commencer des soins, de briser des chaînes, d’en finir avec des situations qui ne sont pas claires et qui demandent d’être trancher, libérées quels que soit les liens du passé… Profitez de cet élan pour mettre en place des projets nouveaux, des liens nouveaux, créer et explorer votre sensibilité dans l’art par exemple, bref, l’idée est d’enfin d’avoir le courage de rompre avec ce qui ne nous épanouis pas et avec les « fausses » relations.

Cette Lune sera comme un phare, un rappel, pour ne pas se perdre mais au contraire vivre !

S’accorder des plaisirs simples, renouer avec la légèreté, prendre les choses du bon côté, se faire un bon repas ; c’est faire des choix nouveaux sur les manières que nous avons de nous élever dans notre vie en visant plus haut et plus loin. C’est trouver un équilibre entre ces énergies de la Vénus et de Mars, entre ce que je ressens à l’intérieur et ce que j’exprime à l’extérieur, entre la force et la douceur, la colère et l’amour…

Vivez, aimez, bougez ! Bonne Pleine Lune !

Christophe

N’hésitez pas à découvrir les articles des différentes catégories de la colonne de droite ! 🙂
→ Vous pouvez aussi me rejoindre sur Facebook, ça fait toujours plaisir, Merci 🙂

Lion sur la plage

Si cet article vous a plu, partagez-le sur les réseaux sociaux. Merci ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*