Pleine Lune. Deuxième partie.

Bando-Pleine-Lune-enTaureau-Partie-2 Pleine Lune. Deuxième partie.Pleine Lune. Deuxième partie.

Pleine Lune éclipse lunaire partielle du 19 novembre.

En temps d’éclipse on dit que le destin est accéléré, que les événements qui se jouent autour des éclipses nous poussent encore plus à prendre le chemin, à sortir de la léthargie, d’autant ici avec la présence de Mars (face à Uranus) qui indique l’urgence d’une évolution concrète, réelle, sonnante, quitte à ce qu’elle soit aussi trébuchante ! Et c’est exactement ce à quoi nous assistons, à une poussée, une accélération (j’en avais déjà parlé dans mes posts précédents) et les trompettes qui sonnent nous alertent, nous mettent en garde face aux soudaines et fortes confrontations qui se mettent en place (pénuries, Chine – qui d’ailleurs n’est plus le petit mouton docile mais s’est transformée en Dragon vorace, la pression migratoire qui va aussi créer de vives tensions…) et qui montent crescendo.

* et au moment ou je finalisais ce post les nouvelles tombent : émeutes violentes anti pass en Guadeloupe, aux Pays-Bas et dans plusieurs pays d’Europe ; restrictions supplémentaires ; obligation vaccinale en Autriche… Oui tout s’intensifie et monte d’un cran avec Mars et Uranus.

Uranus lui vient libérer des mémoires profondes et donc libérer des actions nouvelles. Et dans cet axe Taureau Scorpion le Scorpion apporte la vibration de transformation nécessaire à cette phase évolutive, là où le Taureau cherchera quant à lui à préserver et se rattacher à sa sécurité, à des situations, à des relations, à ne pas trop bouger, à rester dans son pré carré sans sortir de l’enclos (parfois imaginaire) dans lequel il tourne en rond (schémas psychiques, croyances, comportements relationnels…). D’où ces tiraillements !

Sauf qu’Uranus apporte la foudre qui va nous « choquer », qui va nous désaxer de cette place que l’on ne veut pas quitter, pour sortir du confort de nos 4 murs (4 : carré, matière, densité et attachements du taureau) dans lesquels nous sommes souvent enfermés voir prisonniers…

73221_413132625425474_86534413_n Pleine Lune. Deuxième partie.Cette Pleine Lune est plutôt à voir comme un équilibre qui se poursuit. Dans le cycle des saisons les Mayas appellent la période Scorpion, xibalba. Pour eux cette période correspond à l’entrée dans le monde des enfers, mais ils disent aussi que les gens oublient qu’ils peuvent remonter à la surface ! Malheureusement dans les périodes sombres on se laisse vite embarquer par les insécurités alors qu’il ne faut jamais oublier que c’est un processus duquel on remonte, on grandit, on transite, on transmute les énergies, on évolue ! Et je vous enjoins toujours à viser le but, et non à focaliser sur le moment même s’il est difficile.

Mars en Scorpion est considéré comme le « héros » des Terres intérieures (contrairement au Mars en Bélier héros des terres extérieures), il est donc là pour combattre nos « dragons » intérieurs avant tout et ici avec la présence d’Uranus il y a une réelle « explosion » des ancrages, des certitudes, des croyances, des sécurités… c’est comme si tous les verrous sautaient un par un pour ouvrir une porte, un portail, se libérer d’une « cellule » (quelle qu’elle soit), d’une prison !

Voilà pourquoi les émeutes et les conflits continueront car les gens ressentent bien cette volonté de nous enfermer…

Et en Taureau, pour se poser dans une stabilité (qui pourrait faire défaut dans cette lessiveuse sociale et mondiale actuelle), on peut se rattacher aux forces élémentaires qui sont nos alliés du moment. En période de trouble il y a toujours des alliés sur lesquels on peut compter, des ressources. Trouvez vos alliés, vos ressources. Le Terre est la première.

15283991_1234409083271668_4160611285145246470_n Pleine Lune. Deuxième partie.Car dans le moment que l’on est en train de vivre de ces chamboulements à venir (dictature sanitaire prolongée, pénuries programmées, refonte des économies et des pouvoirs…) on pourrait avoir tendance à se réfugier dans des concepts imaginaires, des bulles aux couleurs rose bonbon pour ne pas voir la réalité, car la réalité est parfois très brutes, très concrète, lourde, elle peut fait mal. Donc par fuite de transformer, par peur du changement, « d’alchimiser » quelque chose (dans le processus d’attachement/détachement) on peut vouloir ignorer les réalités du monde et celles de notre vie ; tomber dans l’angoisse…

Mais non, l’ombre et la mutation ne se vivent pas exclusivement dans les douleurs de l’enfantement ou la peur panique, mais peut aussi se vivre en pleine conscience, dans une lumière intérieure retrouvée, dans un élan de gloire combatif et dans l’acceptation volontaire. La co-création de votre réalité peut tout à fait avoir sa place ! On peut très bien être pétrifié par « l’œil de la méduse », mais aussi avoir la Force et le courage du Héros, aidé des énergies du moment.

Il y a une suite logique à la traversée du zodiaque. On va passer au signe du Sagittaire qui invite à l’exploration de nouveaux continents. Et pour ça les marins que nous sommes doivent être solides et prêts pour le nouveau cap, enthousiaste et confiant ! On ne peut partir à l’aventure en étant déjà fatigué, stressé, inquiet ou figé dans la peur !

Cette Pleine Lune éclipse est forte comme on le voit, elle marque le début d’un effet crescendo. Je vous souhaite de puiser dans ces formidables énergies les Forces nécessaires à la traversé de cette aventure personnelle et collective.

Christophe

N’hésitez pas à découvrir les articles des différentes catégories de la colonne de droite ! 🙂
→ Vous pouvez aussi me rejoindre sur Facebook, ça fait toujours plaisir, Merci 🙂
Pleine-lune-en-Taureau-19-novembre-2-EME-PARTIE Pleine Lune. Deuxième partie.Si cet article vous a plu, partagez-le sur les réseaux sociaux. Merci ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*