Vocation et chemin de vie.

Bando-Vocation Vocation et chemin de vie.Vocation et chemin de vie.

La reconnaître et la préciser…

Pour celles et ceux qui se posent des questions ou veulent des précisions sur le chemin de vie (notre Voie, ce pourquoi nous sommes fait), la vocation, le choix de métier, l’orientation, la mission de vie, le rôle, la contribution… car il y a toujours de la confusion sur ces notions.

Déjà il y a une différence entre l’orientation et la vocation, le chemin de vie et le métier. Bien souvent l’erreur commence dans l’enfance avec les parents et à l’école où on veut absolument vous orienter vers un métier, une formation, plus souvent parce que vous avez des aptitudes manuelles, en math, ou pour les langues, etc.. On nous fait croire qu’en allant dans tel domaine où il y a des débouchés, nous allons être heureux car nous aurons du travail ! Le piège est que cela peut nous empêcher d’écouter nos vraies aspirations. On devient alors de bons petits soldats dont la vocation principale sera juste de répondre aux besoins de la société matérialiste ou de ce que n’ont pas pu faire les parents…

Ici l’Orientation de vie ou le choix de métier vient de l’extérieur (des parents, de l’école, du monde de l’entreprise…). Sauf que ça n’a rien à voir avec la vocation qui elle, vient de l’intérieur, du Soi et qui est choisie en Conscience. Le chemin de vie peut aussi être guidé par l’âme qui veut suivre un idéal, une valeur forte qui nous anime ou une Expérience spécifique : comme par exemple de fonder une famille, de vivre la richesse, la liberté, la souffrance, la maladie, etc. Dans cette version du chemin de vie nous ne sommes plus alors dans la vocation (ou une voie choisie qu’elle soit professionnelle ou non) mais dans l’expérience de l’âme.

ecoutage Vocation et chemin de vie.Au départ on écoute pas les besoins de l’âme mais comme je disais les besoins de la société ou de la famille. On peut donc être très tôt influencé et perdre le lien avec notre véritable nature, notre rôle (Voie personnelle). Exemple : « Tu seras agriculteur parce que dans la famille on a toujours été agriculteurs. Quoi ?! tu veux être artiste, mais tu es fou, va plutôt vendre des téléphones portables c’est plus porteurs… ». D’ailleurs il y a les systèmes familiaux « limitants » où se transmet la pauvreté, la maladie, la soumission…, comme il existe des systèmes qui se transmettent la réussite, l’abondance : docteur de père en fils, les enfants qui récupèrent la fortune familiale…

Il y a donc à bien faire la différence entre l’appel intérieur (aspirations profondes), suivre une influence extérieure et avoir un métier (ou faire un choix de carrière). Et d’ailleurs certaines personnes ont des aspirations qui n’ont rien à voir avec leur métier parce qu’elle suive un idéal par exemple : faire le tour du monde en voilier, monter au sommet de toutes les plus hautes montagnes…).

Ensuite par rapport à la Vocation, qui là pour le coup correspond à nos capacités et qualités innées, à nos propres choix ; elle correspond à l’être unique que nous sommes. Elle est liée à des talents spécifiques acquis, à des forces, des aptitudes et des ressources dont nous sommes porteurs à notre naissance.

La Vocation rejoins aussi ce que j’appelle la notion de Rôle. C’est ainsi que l’on retrouve des gens fait pour soigner, d’autre pour nourrir, d’autres encore pour enseigner ou construire… Chacun possède un « rôle ». Ces qualités et ce rôle c’est ce qu’il y a déjà à identifier. Comme vous pouvez aussi identifier ce qui vous anime au plus profond entre idéal, métier, style de vie, valeurs, aspirations. Il est aussi facile d’identifier les expériences de l’âme (celles que vous traversez en positif ou en négatif, incluant la systémique familiale).

Quand on dit : « je ne sais pas ce que je dois faire sur Terre », c’est dans ce rôle qu’on trouve la réponse.

dessin-paques-1 Vocation et chemin de vie.Attention aussi au mot employé : il n’y a pas de “Mission de vie”, personne n’est « Missionné » (on parle plutôt de Chemin de vie). Je sais que dans le new-âge on aime bien jouer avec l’imaginaire des gens, faire croire qu’on a une Mission importante, que la Lumière les a Missionné pour ouvrir les consciences et répandre l’amour sur terre… ou que leur « Mission » est exceptionnelle, qu’ils vont vivre une vie extraordinaire… Les rares qui sont « missionnés » le savent même pas, ils vivent ce que l’âme à prévue pour eux et qui correspond à de hautes réalisations, pour changer le monde (comme Bouddha, Jésus, des présidents, des inventeurs, des dictateurs, etc.).

Répandre l’amour sur terre, ouvrir les consciences n’est pas une mission, on le fait tous à notre niveau parce qu’on est comme ça, car nous sommes naturellement portés par la bienveillance, le partage, l’envie de faire le bien autour de nous. Là on est dans la contribution au monde. Mais ça n’a rien à voir avec une « Mission ».

Par contre on a tous un rôle à jouer, quelque chose à faire sur terre en fonction de notre nature et de ce qui constitue notre personnalité et le besoin de l’âme a expérimenter telle ou telle chose. Et bien sûr cela peut se réaliser au travers de la profession (ce qui est souvent le cas car les gens utilisent leur profession pour vivre la pleine expression de leurs qualités). Donc l’idée est aussi déjà de connaître vos qualités et aptitudes naturelles (innées), les compétences avec lesquelles vous êtes venue au monde : c’est se connaître soi. Ensuite ces compétences, en fonction du rôle pour lequel vous êtes fait peut se réaliser de différentes façons. Exemple : Si une personne sent que sa vocation (sont rôle, son aspiration) est d’aider les autres, alors il existe des dizaines de métiers pour le faire.

Voilà pourquoi il y a autant de parcours de vie et de voies différentes. On peut voir des gens qui n’ont pas de compétences particulières et qui deviennent pourtant riches, d’autres qui sont riches mais vivent la maladie, des gens avec des compétences élevées mais au chômage, etc. D’autres encore qui réussissent rapidement et d’autres qui mettent des années à se réaliser… Tout dépend si l’âme vit une expérience ou si l’on est en accord ou non avec son chemin de vie (vocation reconnue et choisie, exprimée pleinement).

pensee-positive Vocation et chemin de vie.Découvrir sa vocation est donc primordiale, un fondement pour réussir sa vie plutôt que de la subir. D’ailleurs à partir du moment où vous êtes aligné sur votre vocation elle se présente naturellement. Vous n’avez parfois même pas à faire de pub ou utiliser des « stratégies » commerciales pour que vos affaires marchent car les clients arrivent d’eux-mêmes, vous attirerez sans efforts des opportunités, des propositions…

Nous avons tous une vocation particulière qui nous correspond parfaitement et pour laquelle nous sommes faits ! Il est essentiel de la découvrir, car c’est sur cette base que nous allons pouvoir pleinement nous révéler. Surtout si vous l’associez à votre activité professionnelle car notre emploi représente plus de la moitié de notre temps de vie, autant bien le choisir et surtout bien se connaître ! C’est d’ailleurs ce qu’on devrait enseigner aux enfants à l’école avant tout choix d’orientation. La question est aussi de savoir si le travail qui est le nôtre actuellement est bien celui qui nous correspond vraiment…

Du latin « vocatio », signifiant « appel », d’où l’importance de l’écoute intérieur, de ce que l’on ressent (et pas forcement avec le mental…), la vocation, cet appel, nous aidera à prendre une direction, faire une formation en adéquation, à étudier telle connaissance ou une autre, à apprendre tel métier ou un autre sans se tromper ; ou aussi à nous engager pour une cause, à vouloir fonder une famille ou à vivre son individualité, ou encore à faire l’expérience du voyage, d’un dépassement personnel, etc. Il existe des milliers d’appels…

Pour le ressentir il suffit déjà de voir quels ont été tous vos appels par le passé, même ceux qui n’ont pas été écoutés, ou ceux qui se sont dessinés dans l’enfance ; vous pourrez alors en tirer une trame. L’astrologie peut-être aussi un bel outil de connaissance de soi mais il en existe beaucoup pour se connaître davantage (numérologie, l’ennéagramme, le référentiel de capacité, ou tout simplement commencer par des tests de personnalités ou de compétences gratuits sur internet) :

horoscope-993144_1920 Vocation et chemin de vie.
Avant cette incarnation, dans le monde spirituel nous avons fait des choix pour évoluer le mieux possible grâce à notre future destinée. Ces choix, comprenant aussi celui d’une vocation, sont montrés par notre thème astral. Plusieurs points nous donnes des réponses, en voilà 2 intéressants :

– La Maison 9, maison de la sagesse. Elle nous donne des infos sur ce qui est plus élevé, les questions philosophiques, spirituelles, notre évolution. Donc ce qui est profond, qui nous aligne, qui pousse à chercher la Vérité sur ces questions essentielles (Sens de la Vie, Qui Suis-je…). C’est liée à l’idéal, et forcement votre chemin de vie doit être en accord avec votre idéal de vie, c’est pour cela que la Maison 9 est liée à la vocation : Voie intérieure, appel intérieur (et ce n’est pas un travail alimentaire ou le choix de papa !).

– Le Milieu du Ciel. Qui correspond à la Maison 10. Maison de la carrière, de la vie sociale, de la concrétisation, manifestation de la vocation (trouvée en Maison 9). C’est le point le plus élevé du thème. L’endroit où on doit rayonner, (maison de la relation au monde, où on s’extériorise, où on va rencontrer le plus de gens pour avoir le plus de rayonnement et d’impact dans le monde). Ici la question existentielle est : Qu’ai-je à faire sur terre ? Ce qui se trouve dans cette maison précise la question. La carrière (en tout cas avoir une activité) est quand même important car cela permet de se sentir utile, où on apporte notre contribution à la communauté.

Au bout d’un moment Etre sur son chemin de vie devient une évidence, on le sait car on est en accord et qu’on se sent parfaitement bien. Bien souvent les gens qui ne savent pas quelle est leur voie sont des personnes qui ne se connaissent assez ou qui n’ont pas approfondit ce qu’elles sont, ou ce qui les anime à cause d’influences extérieures. On retrouve aussi des personnes qui s’éparpillent et ne savent pas choisir une voie (du coup elles sont comme figées, stagnent et prennent le premier boulot qui se présente par insécurité matérielle : au bout d’un moment elles s’épuisent et cela ne fonctionne pas. Il y a alors à sortir de l’émotionnel et du mental et à se recentrer).

Une fois que nous avons trouvé notre vocation, nous pouvons bien entendu, malgré tout, rencontrer des limites. Cela arrive très souvent car nous avons besoin aussi de sortir de notre zone de confort, d’aller plus loin, de nous dépasser pour mieux nous renouveler. Le but n’est pas de nous endormir sur nos lauriers, mais toujours d’évoluer. Mais bien sûr cela est grandement facilité si au départ nous savons identifier nos compétences, nos aspirations et notre rôle.

Je vous souhaite de trouver votre vocation et de marcher paisible et heureux(se), sur votre chemin de vie et la Voie qui est la votre ! 🙂

Christophe

N’hésitez pas à découvrir les articles des différentes catégories de la colonne de droite !
→ Vous pouvez aussi me rejoindre sur Facebook, ça fait toujours plaisir, Merci 🙂

VOCATION Vocation et chemin de vie.Si cet article vous a plu, partagez-le sur les réseaux sociaux. Merci ! 🙂

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*